Evasions ludiques #5

 

Je voulais vous écrire un bel article sur un excellent jeu cette semaine, mais je n'ai malheureusement pas eu le temps pour cela. Même les évasions ludiques sont à la bourre, c'est pénible ! M'enfin, elles sont là, et, pour tout vous dire, c'était assez touffu cette semaine, placée sous le signe de la lutte contre le cancer avec le AGDQ 2014.

 

Gamekult fait sa liste de jeux

On démarre avec deux articles paru sur le site Gamekult, et deux articles agencés comme une liste. Les listes, c'est sympa et ça fait fureur de l'autre côté de l'Atlantique, mais là n'est pas le sujet. Si la première présente les pires jeux de 2013 selon Metacritic (le site qui recense toutes les notes du web selon les organisateurs, et 3% des notes selon la police), la seconde est nettement plus intéressante car, non seulement c'est une vraie sélection de la rédaction, mais elle raconte pourquoi 2014 risque d'être une bonne année sous le signe du jeu vidéo. Du Dark Souls 2, du South Park, mais également Dying Light (une de mes plus grosses attentes, perso), The Witness ou encore Persona 5. Le programme est super alléchant, j'ai envie d'y être !

 

Et sinon, ce sont les quels jeux les plus vendus fin 2013 ?

Vous foutez certainement de la réponse mais comme le constat est d'une tristesse absolue, voici quand même les résultats : Call of Duty Ghosts, Fifa 14, Gran Turismo 6, Just Dance 2014 et GTA 5. Une logique implacable, pour laquelle les mots me manquent toujours autant.

 

Mais restons humble

Face à cette déchéance vidéoludique, heureusement qu'il reste (oui, les soldes Steam, mais pas que) les packs Humble Bundles ! Le dernier en date fait très fort, avec un excellent Reus, Joe Danger 2, Surgeon Simulator (le jeu le plus drôle du monde), To The Moon (on en parlait il y a peu), Bit. Runner 2 et Papo et Yo. Je ne connais pas ce dernier, mais au pire s'il est nul, vous n'aurez qu'à le jeter à la corbeille, comme une vieille chaussette. Cet Humble Bundle, c'est du lourd, et en plus, vous supportez la scène indépendante et les associations caritatives.

 

Merci pour votre intervention, c'était très drôle

Aucun lien, fils unique, mais DayZ est sorti il y a peu sur Steam, en Accès Anticipé évidemment (y a-t-il encore des jeux qui sortent directement en version finale de nos jours ? ), et la communauté en a fait un truc très drôle, que je vous laisse découvrir sur Kotaku.

 

Alien : Isolation, enfin un bon jeu sur la licence ?

Un trailer mais déjà une putain d'ambiance comme on les aime. Pour faire Outlast en ce moment, je peux d'ailleurs vous confirmer qu'on peut facilement provoquer la peur chez le joueur, et que cet épisode vidéoludique sur Aliens semble bien parti sur cette voie ! Vivement la sortie !

 

Xbox One Sign Out !

Autre vidéo, mais qui m'a fait marrer ce coup ci, celle du mec qui se fait appeler "Xbox One Sign Out" et qui joue sur Internet. Le principe est d'afficher un écran de déconnexion quand l'utilisateur dit ça (en pays anglophones, cela va de soit). Et oui, on peut éteindre la Xbox One en parlant, grâce au Kinect intégré, et c'est là qu'est tout l'intérêt de cette vidéo. La réaction des gens est plutôt sympa, pour une idée vraiment originale !

 

Bioshock Infinite décortiqué sur son contexte historique

C'est super intéressant et beaucoup plus complet que ce que j'avais pu évoquer au détour d'un rapide paragraphe sur mon analyse sur Bioshock Infinite (qui se concentre plus sur l'histoire) et ça se passe sur Eurogamer. C'est en deux parties, c'est bien écrit et c'est nécessaire pour bien piger le contexte dans lequel se déroule l'aventure de Booker : suivez le lien (EDIT de Décembre 2014 : le lien n'existe plus).

evasions-ludiques-5

 

Janvier 1994, le retour

Je sais pas si, la semaine dernière, le petit retour 20 ans en arrière vous a plu, mais à moi, oui. Cette semaine on jette donc un oeil au Joypad du même mois et plus particulièrement au test d'un jeu que j'avais adoré : Goof Troop, avec Dingo et son pote Max. Nostalgie, nostalgie !

 

A la semaine prochaine !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *