Costume Quest, le Monstre, la Magie et les Bonbons

Un bout de carton, un drap, des fausses dents et un brin d’imagination et vous détenez le concept de Costume Quest. Ce RPG de la plus pure tradition, créé par Tim Schafer et son équipe de joyeux drilles du studio Double Fine, nous place dans la peau, ou plutôt derrière le masque d’un groupe de gosses le soir d’Halloween. Attention, ambiance, farces et attrapes sont au rendez-vous !

Costume Quest - Chat marrant
HUM.

 

Délire collectif costumé

Après avoir choisi de prendre le contrôle du frère ou de la sœur, et armés de vos plus moches costumes, vous partirez en quête de précieux bonbons. Le hic, c’est que de vrais monstres sont également intéressés par ces mêmes friandises. Hideux et pas forcément très malins, ils vont rapidement se retrouver dans votre chemin et enlever un des deux enfants. L’autre, celui que vous contrôlez donc, n’aura d’autre choix que de partir à sa rescousse. La peur de se faire engueuler est, semble-t-il, moins forte que la peur de ces créatures ! L’histoire est vraiment nase, mais le jeu se laisse pourtant suivre sans aucun problème. L’humour est omniprésent et l’ambiance Halloween très appréciable dans l’ensemble. Le jeu comporte trois niveaux, plus un DLC gratuit sur PC, dans lesquels vous devrez trouver toutes les maisons ou boutiques susceptibles de vous donner quelques bonbons. Lorsque vous tapez à la porte, un bruitage stressant et un petit temps d’attente vous feront patienter avant l’ouverture. A ce moment là, soit vous tombez sur un gentil humain qui adore les enfants, soit vous faites face à un monstre qui vous attaque directement.

Dans tous les cas, vous gagnez des bonbons. Ceux-ci servent à acheter des timbres de combat, sorte de bonus unique pour vos personnages. Augmentation de points de vie, de la défense, ajout d’effet poison à une attaque, etc. Les timbres sont très utiles et obtenir les plus puissants nécessitent un maximum de bonbons.

Le principe même du jeu est vraiment répétitif car vous ne pourrez passer à la zone suivante que lorsque toutes les maisons auront été visitées/dépouillées. Cela n’évolue pas au cours de l’aventure et seules quelques quêtes annexes viendront pimenter le train-train quotidien. Heureusement la durée de vie du jeu est assez faible, notamment pour un RPG. Comptez 7h avec l’extension, vous n’aurez pas vraiment le temps de vous ennuyer !

Costume Quest - Exploration
Le clan des momies est votre premier obstacle. Mais en réalité, ils sont cools.

 

Retour quinze ans en arrière

Côté gameplay, on nage dans du classique JRPG, et vu par des américains qui plus est… Donc encore plus classique que ce à quoi vous êtes habitués. Les combats se déroulent au tour par tour, et vous avez une attaque possible, un coup spécial qui se charge tous les trois tours, et l’opportunité de vous défendre des attaques ennemies. Cela ne vole pas très haut mais selon le costume que vous et vos équipiers portez, vous aurez accès à quelques subtilités supplémentaires. Par exemple le robot fait des dégâts à tous les ennemis, tandis que le chevalier peut protéger un ami et que le ninja peut se cacher derrière un nuage de fumée. Je ne vous cache pas que ces idées sont utilisées dans leur plus simple appareil et qu’à aucun moment vous ne serez surpris. Cependant les quelques vidéos qui ponctuent les transformations des costumes ou l’exécution des coups spéciaux valent le coup d’œil. Costume Quest a une certaine classe, en quelque sorte. Vous l’aurez remarqué avec les captures d’écran de ce test, le design est particulier et on aime ou pas la tronche niaise des personnages, mais lors des combats, l’imagination infantile prend le dessus et tout devient nettement plus classe. Personnellement, je me suis bien amusé à regarder les transformations à chaque fois que je récupérais un nouveau costume ! D’ailleurs, vous pouvez en changer à n’importe quel moment. Certes l’interface n’est pas des plus intuitives mais on finit par s’y retrouver, contrairement à Skyrim (cette remarque est gratuite), et à troquer un costume en carton contre un drap noir de ninja. Chaque déguisement confère au porteur une aptitude spéciale pour explorer les environnements. Aller plus vite, se protéger la tête de gravats, ou se camoufler par exemple. Grâce à ces compétences spécifiques, vous pourrez explorer à fond chaque niveau et résoudre toutes les quêtes, et gagner encore plus de bonbons, et acheter des timbres toujours plus puissants, et vaincre plus facilement les ennemis. La boucle est bouclée. Quand je vous disais que Costume Quest était un jeu simple mais efficace !

Costume Quest - Combat
Tous les combats se ressemblent. Un air de JRPG vous dites ?

 

Qualités

  • Le délire Halloween déguisé et imaginé par le studio Double Fine
  • Les vidéos de transformation
  • L'exploration des différents niveaux est plutôt agréable

 

Défauts

  • Très répétitif
  • Manque de carrure comparé à certaines productions "indé"

 

Note globale : 3/5

________________________________

 

Une réflexion sur “Costume Quest, le Monstre, la Magie et les Bonbons

  1. Un jeu sur Halloween, l’idée est originale même si un système de jeu plus proche de ce qui est proposé dans « Un voisin d’enfer ! » (à savoir faire des crasses à son prochain) serait plus dans l’esprit « Trick or Treat? »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *