The Walking Dead, jeu vidéo et qualité d’écriture remarquable

Si vous ne la connaissez pas encore, The Walking Dead est une série de comics traitant du sujet qui passionne toujours les foules : l’invasion zombie. De manière moins classique que d'habitude, mais pas pour autant inintéressante, l’accent est mis sur les personnages encore humains, et notamment les relations qui se forment et se déforment entre eux. Si l’adaptation télévisée est loin d’être convaincante, c’est du côté du jeu vidéo qu’il faut porter son attention. Le jeu, développé par le studio indépendant Telltale Games déjà auteur d’autres jeux d’aventures plus ou moins convaincant, a mis un grand coup dans le petit monde pépères, mais néanmoins en perdition depuis des années, des points & click. Même si The Walking Dead n’est pas un jeu pur jus du genre, il en reprend certains codes, et mise tout sur la qualité de son écriture et la mise en scène des dialogues.

La direction artistique est très orientée bande dessinée, et pas désagréable à l'oeil !
La direction artistique est très orientée bande dessinée, et pas désagréable à l'oeil !

 

Une histoire de zombis

Du gameplay, The Walking Dead en est assez avare. La réflexion et la recherche sont également souvent mises de côté, pour permettre pleinement au joueur de suivre l’histoire des survivants. Le cœur du jeu gravite autour de vos décisions, des choix que vous allez prendre au fil de l’eau. A la manière d’Heavy Rain, mais cette fois en beaucoup plus réussi, vous aurez vraiment l’impression que vos gestes ont une incidence sur le déroulement de l’histoire. S’il subsiste quelques pirouettes scénaristiques qu’un œil averti pourra déceler, l’impression de créer l’enchainement des évènements de l’histoire est tout à fait saisissant. Les personnages vous rappellent des promesses que vous étiez sensé tenir, respectent ou démentent vos convictions, s’allient avec ou contre vous, etc. Il faut toujours prendre en compte un certain nombre de paramètres avant de s’engager dans telle ou telle voie. Les personnages sont tous très différents, très peu s’entendent bien, et chacune de vos paroles pourrait être retenue contre vous. Attention donc, à ne pas vous faire que des ennemis. Cependant le jeu continue quelque soit vos décisions – exceptées celles qui mènent à une mort certaine, ce qui arrive assez peu au final, si vous observez un peu de bon sens – et la suite va se moduler en conséquence.

La route est longue, semée d’embûches...
La route est longue, semée d’embûches...

 

Une histoire éprouvante

Les conséquences. Voila un mot qui prend tout son sens avec The Walking Dead. Si beaucoup de jeux vidéo prennent en compte vos choix et en déterminent brièvement les conséquences, cette production de Telltale Games se veut entièrement orientée sur ce sujet. Il faut assumer, et avancer. C’est là que la grande force d’écriture du scénario intervient, chaque séquence vous met face à des décisions extrêmement délicates, souvent violentes et immorales. Jouer à The Walking Dead n’est pas de tout repos, vos êtes prévenus. Chaque pas que vous faites pour aller de l’avant se fait dans la douleur et la peine. Evitez de jouer dans un moment de détresse, sinon vous risquez de rester au fond du trou !

L’élément fondamental de ce jeu, par rapport à d’autres titres du genre, est que, aussi difficiles que soient les choix à prendre, vous n’avez que quelques secondes pour les faire. En gros, vous avez juste une pression de malade à chaque fois ! Par exemple, et ce n’est pas dans le jeu donc aucune crainte de spoil, vous n’avez que cinq secondes pour décider de vous couper le pied, ou la jambe, ou sauter par la fenêtre d’un immeuble de trois étages, ou ne rien faire du tout et attendre que les zombis défoncent la porte. C’est du délire, et c’est à peu près tout le jeu comme ça. Peu de répit, mais un scénario qui vous met dedans à chaque instant.

Faites le bon choix, vous allez forcément vous faire des ennemis.
Faites le bon choix, vous allez forcément vous faire des ennemis.

 

Une histoire de personnages

Autre grande force de The Walking Dead : ses personnages. Si j’ai évoqué brièvement l’importance des relations entre les protagonistes, c’est que les évènements du jeu prennent un malin plaisir à essayer de dissoudre le groupe, à les monter les uns contre les autres. Le joueur dirige Lee, rare héros de jeu vidéo à la peau noire, et doté d’une personnalité naturelle de leader. Loin d’avoir le passé d’un enfant de cœur –et il faudra faire avec- c’est au tour du joueur de prendre le contrôle de sa (sur)vie. Lee démarre seul l’aventure, et ne tardera pas à rencontrer d’autres personnes bien aussi apeurées que lui. Sa personnalité le mettra en avant par rapport au groupe, mais cela ne l’empêchera pas de se frotter aux autres caractères forts. Vous passerez donc un bout de temps à gérer les gens, les conflits, les sentiments et autres craintes de chacun. Tout ça entre deux vagues de zombis, évidemment. Comme énoncé en introduction, les morts vivants ne sont qu’une forme de contexte pour mettre en place les évènements de The Walking Dead. Le cœur de l’histoire est réservé aux personnages.

Clémentine est LE personnage de The Walking Dead, sublimée par une doubleuse exceptionnelle. Chapeau.
Clémentine est LE personnage de The Walking Dead, sublimée par une doubleuse exceptionnelle. Chapeau.

 

Plus qu’un jeu vidéo standard, nous avons affaire ici à une véritable nouvelle expérience. Associer une qualité d’écriture pareille à du gameplay, aussi simple soit-il, n’est pas donné à tout le monde. Le fait de choisir la destinée va beaucoup plus loin que n’importe quel format audiovisuel. Une sorte de « livre dont on est le héros » ou de « bande dessinée interactive », mais en plus évolué, et surtout destiné exclusivement au média du jeu vidéo. C’est au moment où l’on fait notre choix, le moment où l’on appuie sur le bouton, sous une pression certaine, aux côtés de personnages si bien écrits qu’ils en deviennent presque réels, qui croient en nous, en notre décision, que l’on saisit toute la portée d’un tel jeu vidéo. Aucun média ne peut faire ça, c’est juste génial.

Le jeu vidéo est mort, vive le jeu vidéo !

 

Qualités

  • L'écriture des personnages tout à fait juste
  • Le final boulversant
  • Les choix tous plus difficiles les uns que les autres
  • La mise en scène et la pression constante

Défauts

  • Gameplay hors dialogue assez pauvre
  • Quelques détails de l'histoire un peu ratés
  • Une seule et unique fin (mais quelle fin ! ) qui tranche un peu avec le concept même du jeu

Note globale : 4.5/5

________________________________

 

 

Hop, j'en profite pour introduire à cette chronique un petit aparté sur des trucs et astuces, ou tout simplement des petits détails à savoir pour profiter pleinement du jeu.

Trucs à savoir

  • C’est toujours bon à savoir, les personnages et l’histoire du jeu The Walking Dead n’ont aucun rapport, si ce n’est les zombis, avec le comics ou la série télévisée. Vous pouvez donc vous plonger dans l’une ou l’autre œuvre sans vous faire spoiler à tout va. Ce qui est commun, par contre, ce sont les règles liées à l’univers, la survie. Mais bon difficile de faire sans, non ?
  • Le système de sauvegarde de The Walking Dead est assez peu fiable. Ne faites jamais davantage que quitter et charger proprement la partie. Même si la sauvegarde indique un mauvais chapitre ou que sais-je, charger là, ne faites rien d’autres. Vous reviendrez là où vous en étiez la fois précédente. C’est très perturbant, en tout cas je parle pour le cas PC, de voir que l’on est encore au chapitre 2 dans le menu alors que cela fait plusieurs heures que le chapitre 3 a débuté.
  • Toujours sur PC, et comme vous avez pu l'observer sur une capture d'écran de cet article, il existe une traduction française non officielle, mais plutôt bien traduite. Rendez vous sur le site TWDTradTeam (lien retiré car inaccessible)pour récupérer la version française de The Walking Dead sur PC !

Trucs et astuces

Si vous jouez sur PC, les contrôles au clavier / souris sont tout simplement horribles. D’une part intégralement en QWERTY, et d’autre part impossibles à modifier, je vous conseille de vous munir d’une bonne manette avant de vous lancer dans l’aventure. Pour rappel, il est possible de brancher une manette XBOX360 ou PS3 sur le PC, c’est reconnu !

Diaporama en musique (attention spoilers)

Suite à la mise en place de la chaîne Youtube sur le site, et pour fêter ça, voici un court diaporama sur The Walking Dead.

 

Après tout ça, difficile d'imaginer que le plus gros danger pour le groupe, ce soit les zombis.
Après tout ça, difficile d'imaginer que le plus gros danger pour le groupe, ce soit les zombis.

 

 

4 réflexions sur “The Walking Dead, jeu vidéo et qualité d’écriture remarquable

  1. Excellent article.

    J’ai passé un excellent moment en compagnie de tous ces personnages et cette histoire.

    Malheureusement, un point sur lequel j’ai été tres deçu, c’est l’impression de choix au premier abord alors qu’en faite, nous sommes sur des rails. Nos choix ne changent que peu l’histoire principal. Elles changent uniquement les lignes de dialogue et interactions avec les autres persos.

    Je me suis aperçu de cela en voulant sauver un personnage. En regardant les soluces, je me suis aperçu que peu importe les choix et les dialogues, ce perso devait mourir. Reste juste l’impression d’avoir sacrifier ce perso ou au contraire, d’avoir tout fait pour le sauver.

    Sur ce point la, ce jeux n’egale pas Heavy Rain.

    Mais si on ne cherche pas a aller plus loin, ce jeux est magnifique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *