Third Editions – littérature et jeux vidéo

Lire. Et qui plus est, lire sur le jeu vidéo. Et pour couronner le tout, lire sur format papier. Voici un pari aussi fou qu’ambitieux lancé par la toute nouvelle maison d’édition Third Editions, à une époque où Youtube et Twitch bouffent sans inquiétude l’attention d’un public rivé sur leur smartphone jusqu’à l’indigestion. Lire, donc. Lire des auteurs, des bouquins, des idées, des pensées, des réflexions, des analyses, ou tout simplement un bon papier sur un jeu, c’est l’idée.

Les deux voyous derrière cette étrange démarche, Mehdi El Kanafi et Nicolas Courcier, n’en sont d’ailleurs pas à leur premier coup d’essai. Depuis des années ils éditent, voire écrivent eux-mêmes, de nombreux ouvrages, à la fois au look raffiné et au contenu souvent très complet, d’abord au sein de leur petite structure toulousaine Console Syndrome, puis sous l’égide de Pix’n love. Duo inséparable, les voici pourtant à nouveau électrons libres, sous la bannière pimpante de Third Editions. Face à un public de niche, mêlé à ce contexte moderne qui ne propose plus aux gens le temps de lire, la nouvelle maison d’édition affiche heureusement un optimisme certain ainsi qu'un tas de bonnes idées, comme ce mode premium original qui récompense les clients fidèles par des publications inédites. Le tout est bien entendu accompagné d’un catalogue de bouquins qui s’annonce alléchant.

Sorti il y a quelques jours, au moment du lancement de leur site et par la même occasion de cette nouvelle aventure, le premier ouvrage aborde la gargantuesque série de survival-horror Resident Evil, ni plus ni moins. Rédigé à six mains, je n’ai pas encore eu le temps de me plonger dans les quelques 224 pages, mais en attendant, un extrait fort intéressant est disponible sur Ulyces. Je viendrai évidemment vous en dire davantage une fois le reste du contenu bouquiné.

Sont également annoncés un livre sur Final Fantasy X, un autre sur Demon’s et Dark Souls (co-écrit par votre serviteur) et, enfin, un mook sur les RPG avec un méchant dossier sur Baten Kaitos (doit-je encore rappeler que Baten Kaitos Origin fait partie des meilleurs RPG ?). Et c’est sans compter sur les rééditions de leurs anciens ouvrages, très certainement mis à jour avec les dernières actualités, que je vous laisse aller découvrir sur leur site, ou alors en vrac et en onomatopées : FF, MGS, Zelda ou encore Bioshock. Bref, ça sent fort la passion, et à destination d’autres passionnés, tentés par les bonnes plumes et le beau papier ! Une denrée rare. Un retour aux sources, aux sens des mots, au Verbe comme on dit, que je soutiens à 100% dans ce paysage moribond qui n’en a que pour l’audiovisuel jetable et abrutissant.

3 réflexions sur “Third Editions – littérature et jeux vidéo

  1. Ça fait quelques années que je suis les publications des deux compères, et j’avoue être très content que des gens se démènent pour produire de vrais livres sur notre média préféré.

    J’ai acheté les trois volumes en date de « La Légende Final Fantasy » et également l’Histoire des RPG (dont je suis loin d’avoir la lecture). Alors évidemment je ne suis pas toujours d’accord avec le fond ou la forme que prennent les réflexions dans ces ouvrages mais ça reste intéressant et ça invite au débat.

    La seule chose qui me manque dans ce type d’ouvrage, c’est la discussion permise par les articles internet qui ici ne peuvent avoir lieu, compte tenu de l’aspect irl du travail.
    Alors certes j’avais pu discuter avec Fabien Melado (co-auteur de La légende FFIX, rencontré par un heureux hasard sur un forum RPG ) de son travail sur le bouquin, et je le ferai certainement avec toi après lecture de ton ouvrage. Mais je trouverais sympa que l’éditeur mette sur leur site un petit forum officiel qui pourrait servir de lieu de rencontre entre auteurs et lecteurs 😉

    1. Certains te diront que les forums, c’est tellement 2005. Désormais, il faut débattre sur les réseaux sociaux, dans le bordel ambiant de Facebook, ou à coup de 140 caractères sur Twitter !

      Blague à part, tu peux leur soumettre l’idée (via les réseaux sociaux donc ^^).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *